région de monaco

Fitch Bennett intervient sur Monaco.

Nos Partners maîtrisent très bien les problématiques de recrutement que rencontrent les entreprises monégasques et/ ou internationales sur le rocher dans le cadre de leur développement et sont à même d’y apporter les bonnes solutions.

Monaco tire en effet, la majeure partie de ses revenus de l’industrie de la Tva française et monégasque, du commerce, des services, du tourisme et de l’hôtellerie ainsi que de l’immobilier qui génèrent environ 40 000 emplois pour un chiffre d’affaires de plus de 11 milliards d’euros.

Le tourisme arrive en troisième position.

Les sources de revenus et le casino de Monte-Carlo ne participe que pour moins de 4 % au budget de l’État.

Avec un PIB de 5,85 milliards d’euros pour 37 308 habitants en 2017, le PIB par habitant s’élèverait à 156 000 euros/habitant, mais le gouvernement monégasque intègre dans son calcul les plus de 30 000 travailleurs pendulaires venant de l’étranger tous les jours (France, Italie), et estime donc le PIB/habitant à 72 091 euros.

 

Finalement, 3 secteurs économiques dominent au sein de la principauté de Monaco :

 

Tourisme

La situation géographique de Monaco ainsi que son climat méditerranéen ont fait de la principauté une destination prisée des touristes. Le secteur hôtelier propose plus de 2 800 chambres pour un total de 900 000 nuitées en 2017 (19 % d’Italiens, 18 % de Français, 15 % de Britanniques, 13 % de Nord-Américains, 5 % d’Allemands, 4 % de Russes).

Le tourisme a toujours principalement été orienté vers la clientèle de luxe.

Attirée par les nombreuses manifestations sportives et culturelles et les casinos, mais le secteur touristique s’est récemment redéployé vers le tourisme d’affaire, de congrès et de séminaires qui représente aujourd’hui 25 % des nuitées.  Le tourisme génère environ 25 % des revenus de la Principauté et le chiffre d’affaires du secteur hôtelier a été de 356 913 168 euros en 2010.

Industrie

L’industrie représente environ 8 % du PIB de Monaco. Une centaine de petites industries non polluantes et à haute valeur ajoutée emploient environ 3 800 personnes, soit environ 9 % de la population salariée. Les premières entreprises (entreprises industrielles de la Brasserie de Monaco, de la minoterie et de la chocolaterie) ont commencé à s’installer sur le premier terre-plein de Fontvieille, à partir de 1906. Ces entreprises se concentrent principalement sur les 250 000 m2 de terrain gagné sur la mer lors de la construction du terre-plein de Fontvielle.

 

Chimie, Pharmacie et Cosmétologie

Ce secteur apparaît comme le plus représenté avec 49,21 % des revenus de l’industrie et 1 200 employés mais les industries de fabrication de matériel électrique et électronique (10,2 % des revenus) ainsi que de transformation de matières plastiques (21,6 %) sont également présentes. L’imprimerie et le cartonnage contribuent également à hauteur de 6 %.

 

Immobilier

D’après le classement du groupe immobilier Knight Franck et de la banque City Private Bank Monaco est la ville la plus chère du monde (devant Londres et Hong-Kong) en ce qui concerne les prix de l’immobilier (près de 70 000 euros par mètre carré dans les quartiers les plus chics, comme le Carré d’Or. Le prix de l’appartement le plus cher au monde qui se situe sur le toit de la tour Odéon s’élève à plus de 300 millions d’euros.

 

Néanmoins, en raison d’un développement économique rapide et des choix urbanistiques du prince Rainier III, de nombreux immeubles de grande hauteur ont vu le jour. Contrairement à beaucoup de villes densément peuplées, les immeubles de grande hauteur à Monaco sont cependant presque exclusivement résidentiels, et non pas à usage commercial.

Nos consultants & associés
en charge de la région

de Monaco

NOTRE EXPERTISE EN RÉGIONS